Digitalisation

Digitalisation...
Systèmes de paiement électronique

Les plateformes numériques

La numérisation des services administratifs et la finance digitale ont accentué l’usage des paiements électroniques dans tous les secteurs d’activités, nationales comme internationales. La survenue de la Covid-19 a fini d’imposer une gouvernance numérique dans le monde entier.

Les Etats, les organismes privés, les associations et même les commerçants informels ont investi le champ du paiement électronique pour atteindre le maximum de public par les technologies du Mobile Money.

Pour des besoins de sécurité, l’identification digitale est devenue la règle.

Les plateformes de paiement électronique (e-commerce, carte bancaire, TPE) et de transfert d’argent (monétique, mobile money) sont aujourd’hui plus utilisés que les paiements traditionnels (espèces, chèque, virement).

Si bien que les banques, les institutions de microfinance, les mutuelles d’épargne et de crédit, les assurances, les mutuelles de santé et autres groupements ont tous compris que la migration vers la Finance Digitale est devenue irréversible.

Traçabilité et système interopérable

Outre la traçabilité qu’elle offre, la digitalisation permet d’aller plus vite et d’atteindre des cibles distantes et variées. Les services offerts sont alors distribués à temps réel jusque dans les zones les plus reculées, favorisant ainsi une économie locale dans les territoires et l’inclusion financière et sociale de populations habituellement exclues des systèmes financiers d’épargne, de crédit et de prise en charge sociale.

Dans ce cadre, SEWACARD a lancé plusieurs projets de Digitalisation avec ses partenaires ONCAV et IPRES/CSS au Sénégal, FONGAD-INVEST aux USA et I-PAY en Afrique.

Cela a permis de développer les plateformes monétiques des Cartes de paiement bancaire ou privatif : la Carte Diaspora, la Carte de Sécurité Sociale, la Carte ALAL pour les Navétanes, la Carte I-PAY.